Processus de qualification

Le Processus de qualification est l'objectif

L’IBA Basel poursuit ses objectifs grâce à ses projets et aux processus que déclenche leur réalisation. La dynamique est assurée par la procédure de qualification et de sélection par étapes permettant à l’IBA Basel d’accompagner les projets de partenaires privés ou publics vers l’obtention du label IBA. En optant pour une démarche et des solutions innovantes, l’IBA Basel agit tel un catalyseur. Elle soutient le développement des projets grâce à diverses mesures (études, rencontres d’experts, concours…) ou apporte son assistance en matière de communication et de recherche de financement. Par ailleurs, l’IBA Basel fédère les projets individuels présentant des points communs au sein de plusieurs groupes thématiques pour créer des synergies et faire naître de nouvelles idées. L’approche transfrontalière confère à chaque projet des qualités supplémentaires qui contribuent à renforcer durablement l’ensemble de la région. L’IBA Basel ouvre la voie à un aménagement territorial de l’agglomération trinationale répondant aux attentes des habitants.

 

 

Suite à son lancement à la mi-octobre 2010, l`IBA a initié un processus "bottom-up" via un appel à projets public (avril 2011) qui a permis de recueillir plus de 110 propositions de projet. Ces propositions ont été évaluées, en septembre 2011, par le Comité scientifique IBA selon des critères de qualification de l`IBA et ont été pré-qualifiées avec des recommandations concrètes pour leur développement. Près de 40 propositions de projet ainsi pré-qualifiées ont officiellement été présentées lors du Forum IBA en novembre 2011 au sein de la e-halle à Bâle. L`IBA a reçu le LABEL WERKBUND du Deutscher Werkbund (assoication allemande des artisans) du Land de Bade-Württemberg en septembre 2012 pour cette méthode de l`appel public à projets, qui, outre les partenaires institutionnels, permet à un large public de participer au développement des projets IBA.

Grâce à des recommandations régulières émises par le Comité scientifique, parfois sous forme d`auditions publiques entre le Comité et les porteurs de projets, les projets se développent et sont accompagnés étroitement par le bureau IBA jusqu`à la nomination et l`obtention du label. Les nombreuses manifestations thématiques, comme le Laboratoire des Universités, les Salons ou le congrès IBA, confèrent un fondement scientifique aux travaux et projets, et viennent en enrichir la teneur. À l`automne 2013, les 43 projets ont été présentés au public lors de la Présentations des Projets 2013. La nomination et l`obtention du label IBA dépendront de l`avis du Comité scientifique et, en dernière instance, du Comité politique.

 

 

 

L’AVENIR EST TRINATIONAL

Dans la région des Trois Pays situéeà cheval entre l’Allemagne, la France et la Suisse, nous assistons de fait à l’émergence d’un bassin de vie métropolitain formé par trois pays européens. Les besoins de ce territoire dépassent les frontières politiques des communes, des districts, des cantons et des Länder. Un accompagnement actif des projets transfrontaliers est indispensable pour développer de manière durable ce territoire fragmenté : la longue tradition en matière de coopération trinationale a montré que les instruments de planification et les structures de coopération doivent être complétés par une gestion transfrontalière comme celle que permet l’IBA Basel.

 

CRÉER DES MODÈLES POUR DEMAIN

L’IBA Basel facilite le processus d’intégration de la région trinationale grâce à la sélection et à la réalisation de projets modèles qui apportent une valeur ajoutée à ce territoire partagé, pour le bénéfice de tous. Les projets IBA sont des initiatives qui permettent le développement et le renouveau de l’agglomération. Il s’agit de mettre en oeuvre des idées porteuses d’avenir mais aussi de promouvoir le dialogue transfrontalier, de rapprocher les points de vue, de pérenniser les connaissances, de développer des partenariats équitables et d’apprendre les uns des autres. Les projets IBA déclenchent ainsi les processus nécessaires pour garantir dès aujourd’hui la coopération transfrontalière de demain.